L’ÉDUCATION EN VUE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE


EDD
L'éducation en vue du développement durable (EDD) vise l'acquisition d'attitudes, de compétences et de connaissances essentielles à la prise et à la réalisation de décisions éclairées, qui auront des conséquences positives, à court et à long terme, sur les plans personnel et collectif.

L'EDD est une approche de l'enseignement et de l'apprentissage fondée sur les idéaux et les principes de la durabilité : les droits de la personne, la lutte contre la pauvreté, les modes de subsistance durables, la paix, la protection de l'environnement, la démocratie, la santé, la diversité biologique et des sites, les changements climatiques, l'égalité entre les sexes, la protection des cultures autochtones. Ces fondements et de nombreuses autres caractéristiques du programme EDD cadrent parfaitement avec la vision et les objectifs globaux de l'UNESCO.

DÉCENNIE DES NATIONS UNIES POUR L'ÉDUCATION EN VUE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE (2005-2014)

En décembre 2002, l'Assemblée générale des Nations Unies a adopté la résolution 57/254 proclamant une Décennie des Nations Unies pour l'éducation en vue du développement durable (DEDD) de 2005 à 2014. L'UNESCO a été chargée de diriger cette Décennie.

Globalement, la Décennie pour l'éducation en vue du développement durable vise l'intégration des valeurs, des pratiques et des principes inhérents au développement durable dans tous les aspects de l'éducation et de l'apprentissage. À cette fin, on a établi quatre grands objectifs à réaliser durant la décennie :

  • faciliter la constitution de réseaux et la collaboration entre les parties prenantes à l'EDD;
  • favoriser un accroissement de la qualité de l'enseignement et de l'apprentissage dans le cadre de l'EDD;
  • aider les pays à atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement par des efforts en matière d'EDD;
  • offrir aux pays de nouvelles possibilités d'incorporer l'EDD à leurs efforts de réforme de l'éducation.

Le rapport publié en 1987 par la Commission Bruntland de l'ONU, intitulé Notre avenir à tous, définit le concept du développement durable comme étant un mode de développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs.

En apparence simple, cette définition introduit une dynamique complexe mettant en cause des valeurs, des systèmes de valeurs, des connaissances et des expertises interdisciplinaires, et fait ressortir les liens de dépendance entre l'environnement, la société et l'économie.

Les grands domaines d'activité établis pour la Décennie reflètent les principales responsabilités de l'UNESCO :

L'éducation fait partie des droits humains fondamentaux et elle joue un rôle clé dans les changements qui mèneront au développement durable en permettant aux gens de concrétiser leur vision de la société. Pour réaliser ses objectifs d'éducation en vue du développement durable, l'UNESCO mise sur la promotion et l'amélioration de l'éducation de base; la réorientation des programmes d'éducation en place à tous les niveaux afin d'y intégrer le concept du développement durable; l'accroissement de la sensibilité et de la compréhension du public au concept de développement durable, et l'offre de formations.

Le secteur des sciences naturelles et sociales mise sur une approche multidisciplinaire et interdisciplinaire pour favoriser l'usage judicieux des ressources naturelles et pour améliorer notre compréhension des relations entre l'homme et son environnement, de même que pour mettre en valeur les principes, les politiques et les normes éthiques à suivre pour orienter les progrès scientifiques et technologiques sur la voie de la durabilité.

La culture est l'ensemble des traits identitaires et des valeurs qui façonnent les modes de vie des gens, la réceptivité de ces derniers aux programmes éducatifs, de même que la mesure avec laquelle ils s'investiront dans la préservation des ressources à long terme. L'UNESCO fait la promotion du développement durable en parlant aux gens de sujets qui les touchent de près.

Les moyens de communication constituent de redoutables agents de transformation sociale étant donné leur extrême rapidité. Dans ce contexte, l'UNESCO sert d'intermédiaire pour assurer l'efficacité du développement durable, par toutes sortes de moyens : partage du savoir, de l'information, de l'expertise et des pratiques exemplaires; production et diffusion de données scientifiques; sensibilisation des médias aux enjeux du développement durable.

Mise en œuvre de la Décennie des Nations Unies pour l'éducation en vue du développement durable

Après une vaste campagne de consultation, l'UNESCO a mis au point son Plan international de mise en œuvre. Le Plan explique les moyens qui seront mis en œuvre pour réaliser les objectifs de la DEDD, répartis en sept modules :

  • élaboration d'une vision commune et mobilisation
  • consultation et maîtrise
  • partenariats et réseaux
  • renforcement des capacités et formation
  • recherche et innovation
  • utilisation des technologies de l'information et de la communication
  • suivi et évaluation

Les pays membres de l'UNESCO sont invités à mobiliser le plus grand nombre possible d'intervenants qui participeront à l'élaboration et à la mise en œuvre de politiques, de stratégies et d'activités tout au long de la Décennie. Les principaux thèmes d'action établis suggèrent des pistes à explorer et orientent la mise en œuvre des projets :

  • égalité entre les sexes
  • promotion de la santé
  • environnement
  • développement rural
  • diversité culturelle
  • paix et sécurité humaine
  • urbanisation durable
  • consommation durable

La Conférence mondiale de l'UNESCO sur l'éducation pour le développement durable – S'engager dans la seconde moitié de la Décennie se déroulera à Bonn, en Allemagne, du 31 mars au 2 avril 2009. La Conférence comporte deux volets :

  • Étudier la pertinence de l'EDD pour l'éducation dans son ensemble et son rôle dans l'atteinte des objectifs de l'Éducation pour tous et des Objectifs du Millénaire pour le développement.
  • Servir de tribune pour le partage des expériences et des bonnes pratiques entre les 700 participants représentant les pays membres de l'UNESCO, des organismes de l'ONU, des organismes de la société civile, les jeunes, ainsi que le secteur privé.

Appel à l'action

La mise en œuvre de l'éducation en vue du développement durable est un processus à long terme et toutes les parties prenantes, y compris les gouvernements, les établissements d'enseignement, les entreprises et les industries, les communautés, la société civile et les particuliers, sont invitées à y prendre part et à adhérer aux concepts du développement durable.

La Commission canadienne pour l'UNESCO et la réponse du Canada

La Commission canadienne pour l'UNESCO coordonne et met en œuvre les activités du programme de l'UNESCO au Canada. Préconisant une démarche transdisciplinaire et multipartite, la Commission a contribué à faire connaître les enjeux de la durabilité et de l'éducation en vue du développement durable, et à mobiliser les parties prenantes partout au pays afin qu'elles prennent part aux nombreux projets lancés dans différents endroits.

Voici quelques exemples d'activités menées au Canada :

  • Inauguration de la Décennie lors de l'Assemblée générale annuelle de la Commission, tenue à Toronto en 2005
  • Remise du Prix de la Commission canadienne pour l'UNESCO pour la science au service de la paix et du développement, Expo-sciences pancanadienne
  • Célébrations à l'occasion de la Semaine internationale des apprenants adultes au Canada, sous la coordination de la Commission et avec l'appui financier de Ressources humaines et Développement social Canada. Parmi les thèmes explorés auparavant, citons « Bâtir des communautés viables » et, en 2008, le soixantième anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme.
  • Ouverture, en 2007, de deux centres régionaux pour l'excellence liés à la DEDD : le premier, en Saskatchewan, est destiné aux communautés rurales et le deuxième (il s'agit du premier centre francophone) est situé à Montréal. Ces nouveaux centres s'ajoutent à ceux déjà en place à Toronto (éducation en vue de la durabilité) et à Sudbury (habitudes de vie saines dans les communautés).
  • Le Canada compte un réseau universitaire de Chaires UNESCO axées sur la recherche en éducation et en développement durable :
    • Réorientation de la formation des enseignants vers le développement durable, Université York
    • Développement durable, Université Laval
    • Paysage et environnement, Université de Montréal
    • Environnement et développement durable, Institut des sciences de l'environnement, UQAM
    • Choisir l'avenir : Conférence sur l'éducation au développement durable tenue à Winnipeg en novembre 2008. Des enseignants, des dirigeants d'entreprises, des ONG et des gouvernements soucieux d'intégrer l'EDD à leurs pratiques étaient présents. La conférence a été organisée par le Groupe de travail sur l'éducation en vue du développement durable du Manitoba, composé de représentants des secteurs officiels, non officiels et officieux de l'éducation, intéressés à l'essor, à la diffusion et à la promotion de l'EDD au Manitoba. http://www.mesdwg.ca/events_hom.html
    • Cinquième congrès mondial d'éducation relative à l'environnement, intitulé Vivre ensemble, sur Terre, du 10 au 14 mai 2009, à Montréal. Le Congrès, qui se déroulera en français, en anglais et en espagnol, sera l'occasion pour les participants d'explorer de nouvelles avenues du « mieux vivre ensemble » dans les écoles, les institutions, les villes, les régions et les villages http://www.5weec.uqam.ca/

    À la demande de l'UNESCO et de la Commission économique des Nations Unies pour l'Europe, le Conseil des ministres de l'Éducation (Canada), Environnement Canada ainsi que la Commission canadienne pour l'UNESCO ont collaboré à une recension des politiques, des pratiques, de la recherche et des ressources en place dans les 13 instances en éducation du Canada, le gouvernement fédéral, les organismes non gouvernementaux et la société civile. Les résultats des travaux ont fait l'objet du Rapport à la CEE-ONU et à l'UNESCO sur les indicateurs de l'éducation au développement durable : Rapport pour le Canada [PDF, 1 MB].

    Liens avec la Décennie

    Les organismes canadiens peuvent intégrer le logo de la DEDD au matériel qui traite de la Décennie, en suivant les directives formulées par l'UNESCO à cet égard :

    • donner une brève description de l'organisme
    • préciser comment et où le logo sera utilisé
    • signer la clause de dégagement de responsabilité jointe

    Ces renseignements ainsi que des exemplaires du matériel où sera apposé le logo doivent être soumis à la Commission canadienne pour l'UNESCO à info@unesco.ca et à esddecade@unesco.org

    On peut également soumettre des ressources, des outils et des exemples de bonnes pratiques à l'UNESCO en vue de leur intégration au site Web de la DEDD, en prenant soin de soumettre des copies à la Commission canadienne.

    EDD Canada

    L'Éducation au Développement Durable Canada (EDD Canada) rassemble une gamme variée d'intervenants de partout au pays afin d'appuyer un changement systémique à l'égard de l'EDD. Composé de représentants des groupes de travail provinciaux et territoriaux, de représentants du Ministère de l'Éducation, ainsi que d'organisations nationales et internationales, le Conseil s'occupe des questions croisées de l'EDD et promeut la recherche, la communication et le partage des meilleures pratiques.

    http://www.esdcanada.ca/fr