Sites du patrimoine mondial

Logo 40 anniversaire
L’UNESCO et la Liste du patrimoine mondial

Adoptée par l’UNESCO en 1972, la Convention concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel a établi la Liste du patrimoine mondial afin d’encourager l’identification, la protection et la préservation du patrimoine culturel et naturel à travers le monde considéré comme ayant une valeur exceptionnelle pour l'humanité. En outre, elle a pour objectif de faire reconnaître que ces lieux sont d’une importance suffisante pour que la communauté internationale en assume la responsabilité. L’inscription à cette Liste constitue la plus importante désignation mondiale qu’un site puisse atteindre. Le Centre du Patrimoine mondial de l’UNESCO assure la gestion quotidienne relative à la Convention.

Avec l’ajout de nouveaux sites inscrits à la 36th Session du Comité du patrimoine mondial, la Liste du patrimoine mondial comprend 962 biens dont 745 biens culturels, 188 biens naturels et 29 biens mixtes. Le Canada en compte actuellement 16.

Le Comité du patrimoine mondial de l’UNESCO est l’organe responsable de la décision concernant la mise en œuvre de la Convention. Il appartient à chaque État de proposer des biens sur leur territoire national à soumettre au Comité qui fait ses sélections selon des critères spécifiques :

  • un site culturel peut, par exemple, être un chef-d'œuvre du génie créateur, avoir exercé une grande influence sur l'architecture, être associé à des idées ou des croyances ayant une signification universelle ou être un exemple exceptionnel d'un mode de vie traditionnel représentatif d'une certaine culture ;
  • un site naturel peut être un exemple représentatif des grandes périodes de l'histoire de la Terre, représenter des processus écologiques et géologiques en cours, abriter les habitats naturels d'animaux menacés ou être un paysage d'une beauté exceptionnelle.

Afin de sélectionner de nouveaux biens pour leur inscription sur la Liste du patrimoine mondial, le Comité est appuyé par différentes organisations consultatives comme le Conseil des monuments et des sites (ICOMOS), le Centre international d’études pour la conservation et la restauration des biens culturels (ICCROM) et l’Union mondiale pour la nature (UICN). Le Comité travaille également avec d’autres instances comme l’Organisation des villes du Patrimoine mondial (OVPM) et le Conseil international des musées (ICOM).

Le Comité est également chargé d’administrer d’autres aspects de la Convention, en examinant notamment les rapports sur la condition des biens inscrits. Une Stratégie globale pour établir une Liste représentative et équilibrée a été adoptée par le Comité du Patrimoine mondial en 1994. Son objectif est de s’assurer que la Liste reflète la diversité culturelle et naturelle des sites de valeur universelle exceptionelle.

Les sites canadiens du patrimoine mondial

Parcs Canada a été désigné en tant qu'organisme responsable de la mise en application de la Convention du patrimoine mondial du Canada.

Les 17 sites du Canada apparaissant à la Liste du patrimoine mondial sont une combinaison de parcs nationaux et provinciaux reconnus par le Comité du patrimoine mondial comme comptant parmi les sites les plus remarquables sur la planète. En voici la liste :

  • Parc national Nahanni (1978)
  • Lieu historique national de l’Anse aux Meadows (1978)
  • Kluane/Wrangell-St. Elias/Glacier Bay/Tatshenshini-Alsek (1979, 1992, 1994) – Un lien transfortalier entre le Canada et les États-Unis 
  • Parc provincial Dinosaur (1979)
  • SGang Gwaay (Île Anthony) (1981)
  • Précipice à bisons Head-Smashed-In (1981)
  • Parc national Wood Buffalo (1983)
  • Parc des montagnes Rocheuses canadiennes (1984, 1990)
  • Arrondissement historique du Vieux-Québec (1985)
  • Parc national du Gros-Morne (1987)
  • Le Vieux Lunenburg (1995)
  • Miguasha National Park (1999)
  • Parc national de la paix Waterton-Glacier (1995) – Un lien transfortalier entre le Canada et les États-Unis.
  • Canal Rideau (2007)
  • Falaises fossilifères de Joggins (2008)
  • Le paysage de Grand Pré en Nouvelle-Ecosse (2012)
  • La station de baleiniers basques de Red Bay (2013)

Pour de plus amples informations sur les sites du patrimoine mondial au Canada, consultez la carte mise à votre disposition dans ce site web.

La Liste indicative des sites du patrimoine mondial au Canada

Afin d’aider le Comité dans l’évaluation des sites potentiels dans le contexte le plus large possible leur valeur universelle exceptionnelle, il est demandé aux États parties de lui soumettre une liste indicative des biens qu'ils ont l'intention de proposer pour leur inscription sur la Liste du patrimoine mondial au cours des cinq à dix années suivantes.

La mise à jour de la Liste indicative canadienne offrait à Parcs Canada, agissant à titre d’organisme responsable de la mise en oeuvre de la Convention au Canada, en collaboration avec divers paliers gouvernementaux, des Premières nations et autres intervenants, la possibilité d’identifier des sites canadiens susceptibles de satisfaire aux critères de valeur universelle exceptionnelle. La liste indicative révisée qui en a résulté a fait l’objet de recherches et a obtenu un large soutien public. Les 9 sites figurant sur la Liste indicative du Canada, et qui répondent aux critères énoncés, sont d’éventuels candidats à une inscription sur la Liste du patrimoine culturel pour la prochaine décennie.

Pour de plus amples informations sur la Liste indicative des sites du patrimoine mondial au Canada, consultez le site du Patrimoine mondial de Parcs Canada.